Le statut des jeux qui apprennent des tours de magie
Fatwa No: 90570

Question

Dans les magasins de jouets, on trouve un jeu qui apprend des tours de magie. Il ne s'agit pas vraiment de sorcellerie, mais juste de jeux qui utilisent de fines ficelles ou des rubans adhésifs dissimulés. Est-il permis de jouer à ces jeux, c'est-à-dire de faire ces tours en public dans un but récréatif ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Jouer à ces jeux dont vous avez fait mention est défini par la Législation islamique comme de la prestidigitation. Les savants ont défini la prestidigitation comme le fait de produire des choses étonnantes par le biais d'instruments ingénieux et de tours de passe-passe ainsi qu'en recourant aux propriétés des médicaments et des pierres. Nombreux sont les oulémas qui ont interdit cela.

Al-Nawawî a dit : « Il est interdit de vendre des livres contenant des idées relevant de l’incroyance ainsi que des livres d'astrologie, de prestidigitation, de philosophie et des autres sciences fausses et illicites. Les vendre est illicite, car ils n'ont aucune utilité licite. » (Al-Madjmû')

Le livre Asnâ al-Matâlib mentionne : « La divination est illicite, c'est-à-dire qu'il est interdit de l'enseigner et de la pratiquer tout comme l'astrologie, le fait de lire l'avenir à partir du sable, des pierres et de l'orge ou encore la prestidigitation. »

Le Livre Matâlib Ulî al-Nuhâ mentionne : « … les activités illicites comme le chant, le jeu d'échec, la prestidigitation et autre... »

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation