Donner à son fils le nom Ârûn ou le nom Abâna
Fatwa No: 90495

Question

Allah, exalté soit-Il, m’a donné un fils et je veux l’appeler Ârûn. Est-ce un nom musulman ? Que signifie-t-il ? Quelle est la signification de l’ancien nom arabe Âbâna ? J’aimerais savoir lequel de ces deux noms convient le mieux à un enfant musulman ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

D’après ce que nous savons, Arûn n’est pas un nom musulman. Cependant, nous savons que certains musulmans le portent. Il semblerait que ce nom soit le nom latin du Prophète Hârûn (Aaron), '. Il a été fait mention de Hârûn, ‘, ainsi orthographé dans l’Ancien Testament. Que celui qui veut porter ce nom le porte tel qu’il est mentionné dans le Coran c’est à dire Hârûn et non Arûn. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et Nous accordâmes certes à Moïse et Aaron des faveurs. » (Coran 37/114) Porter le nom qui figure dans l’Ancien Testament en lettres latines (Arûn) revient à imiter les juifs. Or, le Prophète () a dit : « Celui qui cherche à ressembler à autre que nous n'est pas des nôtres. Ne cherchez pas à ressembler aux juifs ni aux chrétiens. » (Al-Tirmidhî)

Quant à Abâna, c’est un nom utilisé par les Arabes et les musulmans. ‘Uthmân ibn ‘Affân (qu’Allah soit satisfait de lui), le calife bien guidé avait un fils qui s’appelait Abâna et qui était parmi les jurisconsultes de Médine. Il a été pendant une certaine période le gouverneur de la ville sous le règne de ‘Abd al-Malik Ibn Marwân. Dans la langue arabe, Abâna est un verbe qui signifie « éclaircir. »

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation