Envoyer des émoticônes par email est-il illicite ?
Fatwa No: 90288

Question

Est-il permis de dessiner des visages d'êtres humains ou d'animaux ? Envoyer des émoticônes par email est-il illicite ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Dessiner des êtres dotés d'une âme est totalement illicite dans la Législation islamique en raison des hadiths l'interdisant. Ibn Mas'ûd, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :
« Ceux qui représentent des êtres dotés d'une âme auront, le jour de la Résurrection, le châtiment le plus douloureux. » (Boukhari, Mouslim)

 

Le Prophète () a dit :
« Ceux qui fabriquent des représentations d'êtres animés auront, le jour de la Résurrection, le châtiment le plus douloureux. On leur dira : "Donnez donc vie à ce que vous avez fabriqué." » (Boukhari, Mouslim)

 

Ibn 'Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :
« Toute personne qui représente des êtres animés ira en Enfer ; on créera pour elle autant d’âmes que de représentations faites et chaque âme la torturera en Enfer. » (Mouslim)

 

Ces hadiths, ainsi que d'autres, sont explicites quant au caractère illicite de représenter un être animé. Cependant, les savants divergèrent à propos du fait de représenter uniquement la tête sans le reste du corps et sur le fait de savoir si c'était illicite ? La majorité des savants est d'avis que représenter la tête sans le reste du corps n'est pas illicite. C'est également le cas de toute représentation d’être animé après amputation d’une partie de son corps rendant impossible la vie.

 

Certains savants chaféites déclarèrent toutefois que représenter la tête d'un être vivant est illicite. Al-Ramlî, adepte de l'école chaféite, a dit : « Quant à savoir si la représentation d'une tête sans le corps est illicite, il y a une incertitude à ce sujet, mais l'avis prédominant est que cela est illicite. »

 

Il ne fait aucun doute que cet avis est le plus prudent et le plus à même de dégager sa responsabilité. Le Prophète () a dit : « Délaisse ce qui suscite le doute pour ce qui n'en suscite pas. » [al-Nasâ'î (al-Albânî : sahîh)]

 

Le Prophète () a dit :
« [...] Celui qui évite l'équivoque préserve, par la même occasion, sa religion et son honneur. Quant à celui qui tombe dans l'équivoque, il tombe en fait, dans l’illicite [...] » (Mouslim)

 

A la lueur de toute cela, il ne convient donc pas d'utiliser les émoticônes en question que l'on trouve dans les emails, car si elles sont illicites, la moindre des manières de réprouver le mal se fait avec le cœur. Or, l'utilisation de ces émoticônes et leur envoi va à l'encontre de l'obligation de les réprouver avec le cœur et prouve même l'absence de réprobation du cœur.

 

Enfin, s’ils ne sont en réalité pas illicites, la divergence entre les savants à ce sujet en fait une question équivoque et comme le dit le hadith : « Celui qui évite l'équivoque préserve, par la même occasion, sa religion et son honneur. »

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation