Contraindre son frère a répudié sa femme dont la pratique de la religion et les mœurs sont mauvaises
Fatwa No: 90215

Question

Une sœur musulmane écrit à propos d’un problème grave dont elle souffre avec sa famille :
Son frère étudie loin de leur ville. Il habite dans la maison de sa tante maternelle. Une proche de ma tante dont les mœurs et la pratique de la religion sont mauvaises habite à côté de chez elle. Ma tante a eu le sentiment que mon frère entretenait une relation amoureuse avec elle mais lorsque nous l’avons interrogé là-dessus, il a nié cela. Après un moment, ses agissements devinrent mauvais au point d’éveiller nos soupçons. Nous l’avons donc confronté à cela mais il a continué à nier et plus particulièrement lorsque ma mère est allée le voir pour s’assurer de cette affaire. Cependant, un jour, il nous a apporté les papiers du mariage et nous a informés que cette femme était devenue son épouse légitime et qu’il souhaitait que nous l’acceptions puis il quitta la maison. C’est une mauvaise femme tout comme sa mère. Ma famille n’acceptera jamais leur mariage et celui-ci échouera inévitablement. Nous essayons de le convaincre de la quitter. Notre question est la suivante : si nous le contraignons à la répudier en le frappant ou par n’importe quel autre moyen, est-ce que le divorce sera effectif ?Si ce n’est pas le cas, comment pouvons-nous régler le problème ? Je souhaite obtenir une réponse rapide.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Si cette fille est telle que vous l’avez mentionnée, à savoir que sa pratique de la religion et ses mœurs sont mauvaises et qu’elle ne s’est pas repentie, alors nous sommes d’avis qu’il faut conseiller à ce frère avec douceur et gentillesse de la répudier et de lui rappeler le hadith du Prophète (Salla Allahou Alihi wa Sallam) : « Trois hommes invoquent Allah sans que leurs invocations ne soient exaucées : un homme qui a une épouse de mauvaises mœurs et refuse de la répudier… »

Il n’y a pas d’inconvénient, pour le convaincre, à demander de l’aide à ceux qui sont proches de lui et aux gens vertueux et pieux dans l’espoir qu’il la répudie. De plus, si ses parents ou l’un d’entre eux lui ordonnent de la répudier, il doit leur obéir mais s’il ne le fait pas, il n’est pas permis de le contraindre à divorcer car cela accentue la désunion suscite la haine et l’animosité, conduit à la rupture des liens de parenté et à d’autres conséquences désastreuses. Il faut tout mettre en œuvre pour réformer cette femme.

Cependant, la contrainte n’empêche pas le divorce excepté si c’est une contrainte à laquelle on ne peut échapper comme le fait que la menace provienne d’une personne capable de la mettre à exécution, et qu’on présume fortement que si la personne contrainte ne répond pas favorablement à sa demande alors la menace sera exécutée et le préjudice sera important comme le fait qu’elle soit tuée, reçoive des coups douloureux ou encore soit emprisonnée pendant une longue période.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation