Son époux l’a expulsé de sa maison durant sa période de viduité
Fatwa No: 89667

Question

Lorsque j’observais ma période de viduité, mon ancien époux a voulu que je sorte de chez lui. Il me frappait et c’est pour cela que j’ai mis fin à notre relation conjugale contre mon gré en raison de son mauvais comportement et que j’ai quitté la maison. Après cela, il a essayé de différentes manières de se réconcilier avec moi mais je ne m’imaginais pas revivre avec lui. J’ai donc refusé sa demande. Aujourd’hui, il a épousé une autre femme. Je ne désire plus jamais être avec lui mais je sens que j’ai mis Allah, exalté soit-Il en colère. Que me conseillez-vous ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Il n’est pas permis à un époux d’expulser sa femme qu’il a répudiée jusqu’à ce que se termine sa période de viduité et il n’est pas permis à celle-ci d’en sortir en vertu de la Parole d’Allah, exalté soit-Il (sens du verset) : « […] Ne les faites pas sortir de leurs maisons, et qu'elles n'en sortent pas… » (Coran 65/1) Cependant, si votre époux vous a contrainte à sortir de chez lui et que vous êtes sortie afin d’éviter un dommage, alors nous espérons que vous n’avez pas commis de péché.

Quant à la reprise de la femme en cas de divorce révocable, les jurisconsultes affirment que l’époux a ce droit tant qu’elle est toujours en période de viduité. Cependant, si vous refusez de revenir chez lui pour éviter son mauvais comportement et son préjudice à votre égard, alors nous espérons également que vous ne commettez pas de péché. Calmez-vous donc et reprenez votre vie normale et si cet homme vous redemande en mariage et que vous savez qu’il s’est réformé, ou qu’un autre que lui, connu pour sa piété et sa vertu, vous demande en mariage, alors il ne convient pas de refuser.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation