Donner aux enfants les noms des Prophètes et des Anges
Fatwa No: 87596

Question

J’ai lu que certaines chaînes de narration des hadiths contiennent des noms comme Israël, et je sais que ce nom désigne le Prophète Ya'qûb (Jacob, Alaihi Assalam). Mais sommes-nous autorisés à donner à nos enfants le nom d’Israël ? Sommes-nous également autorisés à leur donner le nom de Micha’îl ou d’autres Anges ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Nul grief de donner aux enfants les noms des Prophètes et des Anges, puisqu’aucune preuve dans la Charia ne l’interdit, et puisque ces noms figurent parmi les prénoms recommandés. Le Prophète () a dit :

 

« Vous serez appelés, le jour de la Résurrection, par vos prénoms et ceux de vos pères. Choisissez donc de beaux prénoms pour vos enfants » [Ahmed et al-Arna'ût (Al-Albâni : Da'îf)].

 

En outre, les prédécesseurs donnaient à leurs enfants les noms des Prophètes et des Anges. Dans leurs Sahîhs, Boukhari et Mouslim ont consacré tout un chapitre à l’appellation par les noms des Prophètes et ont indiqué que le Prophète () a donné à son fils le nom d’Ibrâhîm. Ils ont également attribué au Prophète () un hadith, dans lequel il a dit : « Prenez mon nom ». Et dans une autre narration, il a dit () : « Choisissez des noms de prophètes » (Ahmed, Abû Dâwûd et al-Nasâ’î).

 

Dans son ouvrage intitulé Tuhfat-ul-Mawlûd, Ibn al-Qayyim en parlant de la licéité de donner aux enfants les noms des Prophètes a mentionné que Talhah ibn 'Abdillah, , avait dix fils, auxquels il avait donné à tous des noms de Prophètes. De son côté, al-Dhahabî a indiqué, dans son ouvrage intitulé Siyar A'lâm il-Nubalâ’, que les prédécesseurs se donnaient souvent les noms de Djibrîl et de Micha’îl.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation