Ma femme chrétienne ne veut pas la prière
Fatwa No: 60182

Question

Je suis un jeune musulman et je me suis marié avec une jeune française qui était déjà mariée et avait un enfant. Bref ma question est : est-ce que mon mariage est acceptable devant Dieu puisque je me suis marié à la mairie devant des témoins musulmans de sexe masculin ?J’ai téléphoné au consulat marocain pour changer l’acte et connaître les démarches qu'il faut faire ; ils m’ont dit qu’on va seulement traduire ton acte en arabe et ton mariage est accepté.Il faut savoir que ma femme accomplit le Ramadhan avec moi. Elle est devenue musulmane grâce à Dieu, ma famille l’aime bien est surtout mes parents. Elle appelle mon père papa et ma mère maman, mes frères et sœurs l’aiment aussi. Elle s’appelle maintenant Ibtissem à la place de son ex-prénom et fait tous ce qu’on fait puisqu’elle est maintenant musulmane sauf la prière. Elle m’a dit qu’elle n’est pas prête pour le moment mais ça va venir In Chaa Allah : elle n’aime pas qu’on l’oblige de faire de choses. Sa petite je la considère comme ma fille et elle vient avec moi a la mosquée. Elle veut que je l’inscrive à l'école de la mosquée. Voilà je vous remercie de me répondre rapidement In Chaa Allah N.B : Ma femme est enceinte de 3 mois.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

Si ce mariage a rempli toutes les conditions du mariage valide dont les plus importantes: la présence du Waliye Al Amre (tuteur légal) , des témoins et que cette femme était musulmane, chrétienne ou juive au moment du mariage, alors votre mariage est valide et il n’y a aucune considération au fait qu’il se soit déroulé à la mairie ou tout autre lieu !
Mais si une quelconque clause de ces contions manque par exemple que vous l’ayez épousée sans l’accord de son tuteur alors votre mariage est nul !
Votre devoir est de lui apprendre les verdicts de sa religion et surtout la prière car c’est l’un des plus importants piliers de l’Islam. Celui qui abandonne la prière encourt un grand danger et s’expose à un châtiment terrible ! Lisez ce hadith dans lequel le Prophète, , a dit : « Le pacte qu’il y a entre Nous (musulmans) et Eux (les gens du livre) est la prière, celui qui l’abandonne devient mécréant. » (Ahmed)
Le Prophète a dit aussi : « Entre l’homme et le «Kofr» (incroyance) il n’y a que l’abandon de la prière. » (Ashab As-Sounane)
C’est à dire qu’il suffit qu’il abandonne la prière pour qu’il devienne incroyant !
Il y a un consensus de la nation qu'elle a un grand degré d’importance, qu'elle occupe une place honorable et que celui qui l’abandonne ou la néglige mérite d'être dénigré.
Est-ce que vous acceptez qu’elle redevienne mécréante après qu’Allah l’a honorée d’être musulmane ?
Veuillez examiner les Fatwas : 
42332, 42301, 42309 et 47791 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation