Le grand-père peut-il effectuer la Aqiqa à la place du père ?
Fatwa No: 392338

Question

Assalamu alaykum, Je voudrais savoir si le grand-père a le droit de sacrifier deux moutons (Aqiqa) pour son petit-fils à la place du père, même si le père de l' enfant est vivant ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Al-‘Aqiqa (le sacrifice à effectuer pour le nouveau-né) est une sunna fortement recommandée à celui qui a le devoir de subvenir aux besoins du nouveau-né. Si ce devoir incombe au père, c’est lui qui doit la faire, mais elle peut être faite par une autre personne à condition que le père de l’enfant donne son accord.
Il est mentionné dans l’Encyclopédie du fiqh : « Selon l’école chafiite, la ‘Aqiqa incombe à l’ascendant en charge de l’enfant qui doit la faire de ses propres biens et non des biens appartenant à l’enfant et la personne qui n’a pas le devoir de survenir aux besoins de l’enfant ne peut la faire qu’après avoir obtenu l’accord de celle à qui revient ce devoir.
L’école hanbalite, quant à elle, stipule que c’est le père de l’enfant qui doit effectuer le sacrifice d’al-Aqiqa, si ce dernier est dans l’imcapacité de l’effectuer (mort, absence, etc.) ou tout simplement refuse de l’effectuer, une autre personne peut s’en charger mais à ce moment elle n’aura pas le même mérite.
Si le Prophète () s’est chargé de faire la ‘Aqiqa de ses deux petits-fils al-Hassan et al-Husayn, c’est par ce qu’il a plus de prééminence sur les croyants qu’ils n’en ont les uns sur les autres. » Fin de citation

Un seul mouton est suffisant, mais deux moutons sont meilleurs pour le garçon. Al-Nawâwi a dit dans son son livre Al-Majmû’ : « La sunna est de sacrifier deux moutons pour un garçon et un seul pour une fille, mais un seul suffit aussi pour le garçon. »

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation