Doit-on couper les cheveux d'une fille à sa naissance ou lors de sa akika ?
Fatwa No: 305878

Question

Assalam anlaykoumDoit-on couper les cheveux d'une fille à sa naissance ou lors de sa akika ? Je pose la question car j'ai lu un hadith où l’on comprend que le Prophète a interdit de couper les cheveux des femmes.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Nombre de oulémas sont d'avis que raser la tête de la fille le septième jour de sa naissance après avoir fait le sacrifice de la 'aqîqa est une Sunna et non une obligation, tout comme c'est le cas pour le garçon. En effet, Samura ibn Djundub, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit : « L'enfant est dépendant d'une immolation rituelle ('Aqîqa) le septième jour après sa naissance, jour où on lui rase le crâne et où on lui donne un prénom. » [Abû Dâwûd (al-Albânî : sahîh)]

Ce hadith est général et vaut pour le garçon comme pour la fille comme l'a dit al-'Aynî dans son livre intitulé 'Umda al-Qârî Charh Sahîh al-Bukhârî : « De par ses termes généraux, ce hadith vaut pour le garçon et la fille. »

Al-Nawawî a dit : « Il est recommandé de raser le crâne du nouveau-né le septième jour de sa naissance. Les chaféites ont dit qu'il était recommandé de faire aumône de la valeur du poids de ses cheveux en or ou à défaut en argent, et cela, aussi bien pour le garçon que pour la fille. Tel est l'avis des chaféites. » (Al-Madjmû')

L'école hanbalite est, quant à elle, d'avis que seul le garçon doit être rasé et non la fille. Le livre intitulé Al-Iqnâ' dans le domaine de la jurisprudence de l'Imam Ahmad ibn Hanbal mentionne : « On rase le crâne du garçon, et non de la fille, le septième jour de sa naissance. » L'avis prépondérant – et Allah sait mieux – reste toutefois que la Sunna qui consiste à raser le crâne du nouveau-né vaut pour le garçon comme pour la fille, comme l'ont dit la majorité des oulémas.

Quant au hadith que vous avez indiqué, il est le suivant : « Le Messager d'Allah () a interdit à la femme de se raser le crâne. » (al-Tirmidhî) Ce hadith a été déclaré Da’îf (faible) par al-Albânî. De plus, il indique l'interdiction de raser le crâne de la femme et non de la fille qui vient de naître.

C'est pourquoi la Sunna veut que l'on rase le crâne de la fille qui vient de naître et que l'on fasse aumône de l'équivalent du poids de ses cheveux en argent tout comme on le fait pour le garçon qui vient de naître.


Et Allah sait mieux.

 

Fatwas en relation