L'époux est-il obligé de passer la nuit avec son épouse ?
Fatwa No: 199203

Question

As-Salam alaykoum J'ai déjà entendu que le temps compris après la prière de l'Icha et celle du Fajr appartenait à la femme, c'est-à-dire que son mari devait lui accorder ce temps. Est-ce exact ? Existe-il des preuves (hadiths) ? Si oui, cela signifie-t-il que l'homme doit demander la permission à sa femme s'il veut sortir de la maison à ce moment là ? Merci beaucoup, jazakAllahu khayran !

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Un homme peut sortir de chez lui entre la prière de ‘Ichâ` et la prière du Fajr sans la permission de sa femme. De nombreux oulémas ont mentionné que l’homme n’était pas obligé de passer la nuit avec sa femme. Il est dit dans un des livres de l’école Malikite intitulé Manh al-Djalîl : « […] Ibn Châs a dit que celui qui n’a qu’une seule femme n’est pas obligé de passer la nuit chez elle. Selon moi, l’opinion la plus pertinente consiste à dire que cela est obligatoire ou alors qu’il charge une femme dont elle accepte la compagnie de passer la nuit avec elle, car la laisser seule est préjudiciable. Il se peut même que cela soit pour lui une obligation lorsque l’on craint l’intrusion d’un ennemi en temps de guerre ou d’un voleur. »

Il est dit dans l'un des livres de la doctrine chafiite intitulé Al-iqnâ’ fî hil alfâzh Abû Chudjâ’ : « Le mari a le droit de s’éloigner de ses femmes en ne passant pas la nuit chez elles, car comme il est de son droit de passer la nuit avec elles, il peut aussi s’en abstenir. »

Les savants hanbalites mentionnèrent la question du mari qui passe la nuit chez sa femme et dirent que cela lui est obligatoire une nuit sur quatre. Cela fait partie des avis exclusifs à la doctrine hanbalite. L’auteur du livre intitulé Al-insâf a dit :
« Il a le devoir de lui consacrer une nuit sur quatre. Ceci fait partie des avis exclusifs à la doctrine hanbalite… Le cadi Abu Ya’lâ et ibn ‘Aqîl ont dit qu’il incombe à l’homme de passer autant de nuits que nécessaire avec sa femme pour dissiper le préjudice de la solitude et pour assurer la convivialité sensée animer la vie de couple. Il n’existe donc pas de limite de temps particulière, il revient au juge d’en évaluer le délai. Quant à moi, et c’est l’avis correct, je dis qu’il n’est pas obligé de passer la nuit chez sa femme si son intention n’est pas de lui porter préjudice en agissant de la sorte […] »

Ibn Qudâma a dit dans son livre intitulé Al-mughnî : « L’homme a le devoir de partager ses nuits avec équité. Cela signifie que, s’il a une femme, il doit passer au moins une nuit sur quatre chez elle à moins qu’il ait une excuse […] »

Cela ne signifie pas que la période entre la prière de ‘Ichâ` et la prière du Fajr soit réservée à la femme chaque nuit, mais comme l’avis hanbalite le préconise, l’homme doit passer au moins une nuit sur quatre chez sa femme.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation