Une femme a beaucoup de différends avec les autres
Fatwa No: 135222

Question

Mon époux se met en colère contre moi à cause des problèmes permanents que je rencontre avec les autres depuis des années. Généralement, ces problèmes surviennent à cause de différends dans lesquels j'ai raison comme le reconnaît mon époux mais il est mécontent de l'existence de ces problèmes par principe. Est-il vrai qu'il est rare que surviennent de petits différends entre une personne et une autre durant une année entière ? Comment puis-je vivre de manière à ce que personne ne se plaigne jamais de moi ou ait un différend avec moi ? Cela est-il possible ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

La vie est faite de problèmes qui surviennent entre l’homme et ses semblables car l'être humain est sociable par nature et a besoin de se mélanger aux autres. De plus, les gens diffèrent dans leurs caractères et leur façon de se comporter. En effet, il y a des personnes dures et sévères et d'autres indulgentes et douces et Allah, exalté soit-Il, éprouve les uns par les autres comme Il le dit : « [...] Et Nous avons fait de certains d'entre vous une épreuve pour les autres - endurerez-vous avec constance ? - Et ton Seigneur demeure Clairvoyant. » (Coran : 25/20) Il y a des choses qui peuvent aider à éviter ces problèmes ou à les réduire. Parmi celles-ci :

Premièrement : le fait que le musulman soit soucieux de bien traiter les gens en ne rendant pas le mal pour le mal mais en endurant et en pardonnant. Allah, exalté soit-Il, dit : « [...] Repousse (le mal) par ce qui est meilleur ; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux. Mais (ce privilège) n'est donné qu'à ceux qui endurent et il n'est donné qu'au possesseur d'une grâce infinie. » (Coran : 41/34-35) Le fait que le musulman se remémore l'importance du bon comportement et son mérite, l'aide à être endurant et à traiter correctement les gens. Abû Umâma (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte que le Messager d'Allah () a dit : « Je garantis... une maison dans les plus hauts lieux du Paradis à celui qui aura été de bonne moralité. » (Abû Dâwud)

Deuxièmement : éviter autant que possible de se mêler aux gens et plus particulièrement si le musulman sait qu'il s'énerve rapidement et ne supporte pas les nuisances des autres.

 

Quant à votre époux, nous lui conseillons d’éviter de se mettre en colère car cela peut avoir des conséquences néfastes. Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte qu'un homme a dit au Prophète () : « Conseille-moi.– “Ne te mets pas en colère”, répondit-il. » L’homme répéta la question plusieurs fois et le  Prophète ( ) lui répondit à chaque fois : « Ne te mets pas en colère. » (Bukhârî) Il doit vous conseiller, vous rappeler vos devoirs envers Allah, exalté soit-Il, vous empêcher de commettre une injustice ou une agression si vous opprimez les autres et vous secourir si vous êtes opprimée. Anas (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte dans un hadith Sahîh que le Messager d'Allah () a dit : « Secours ton frère, qu’il soit injuste avec autrui ou victime lui-même d'une injustice. » Un homme demanda alors : « O Messager d’Allah ! Je le secours s’il est victime d'une injustice, mais s’il se montre injuste, comment pourrais-je le secourir ? » Le Prophète répondit : «Tu l’empêches de commettre l’injustice, et tu lui auras ainsi porté secours. » (Bukhârî)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation