Programme pour le mois de Ramadan

  • Date de publication:14/05/2017
  • Catégories:Le jeŻne
  • Fréquence:
4796 1212

Munîr Ahmad Jîlân

Louanges à Allah, Seigneur des mondes. Prière et salut sur le Prophète et le Messager le plus noble, notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Mon frère ! Il convient d'accueillir le mois de Ramadan en étant sincèrement déterminé à profiter de ses jours et de ses nuits et en y passant son temps à accomplir des œuvres pies.

Sachez, mon frère, qu'Allah, exalté soit-Il, a donné une valeur particulière au temps et a juré par lui étant donné sa noblesse et son mérite. Allah, le Très Haut, dit (sens des versets) :

«Par le temps !» (Coran 103/1)
«Par l’aube !» (Coran 89/1)
«Par le Jour Montant ! Et par la nuit quand elle étend ses voiles !» (Coran 93/1-2)

Allah, exalté soit-Il, a juré par toutes les différentes partie du temps par considération de leur mérite et de leur noblesse.

Sachez que le temps, c’est votre vie sur cette terre. Al-Hassan al-Basri a dit : «Ô fils d'Adam, tes jours sont comptés et chaque jour qui passe est une partie de ta vie qui s'en va»

De même, ibn al-Djawzy, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : «Il incombe à l'homme de prendre conscience de la valeur de sa vie et la valeur de son temps ; il ne gaspille donc pas un seul instant dans ce qui n’est pas une chose qui le rapproche d'Allah, exalté soit-Il. Il s’efforce à donner la préséance au meilleur acte et la meilleure parole, en veillant toujours à nourrir l’intention de faire le bien, sans subir aucun relâchement tant que son corps est capable de l’accomplir ».

Un homme vertueux a dit : «La vie est courte. Ne la rendez donc pas encore plus courte avec l’insouciance »

Certains pieux Anciens ont dit : « La nuit et le jour se succèdent pour vous faire prendre de l’âge ; occupez-les donc (à l’accomplissement des bonnes œuvres)»

Sachez, mon frère, que la nuit et le jour peuvent être pour vous sources de bonheur ou de malheur. Méditez sur ce verset coranique traitant du mois de Ramadan (sens du verset) : «un nombre déterminé de jours » (Coran 2/184). Ce sont des jours qui prendront rapidement fin comme si rien n'avait eu lieu.

Partant de ce qui précède, j'aimerais partager avec vous ces suggestions sous le titre de «Programme pour le mois de Ramadan».

Cher frère ! Vous vous demandez peut être comment profiter des jours du mois de Ramadan. Je vous citerai ce programme quotidien du mois de Ramadan, qui portera des fruits si Allah veut, tout en invoquant Allah, exalté soit-Il, de nous faire profiter de ce programme et d'en faire une œuvre vouée sincèrement à Allah, le Très Haut.

Premièrement : avant la prière du Fadjr :

Sachez, mon frère, que la journée du croyant sincère commence avant, et non après, la prière du Fadjr, étant donné le grand honneur et le mérite de ce moment quand le Seigneur, exalté soit-Il, descend au premier ciel le plus bas. Parmi les œuvres pies de ce temps béni, citons :

1- Se réveiller tôt, avant la prière du Fadjr, tout en récitant l'invocation du réveil :

«Al-Hamdulillâhi lladhî Ahyânâ Ba’d Mâ Amâtanâ Wa ilayhi al-Nuchûr (Louange à Allah qui nous a rendus à la vie après nous avoir fait mourir et c'est vers Lui qu’est le retour)»

2- Le Dhikr propre aux prières de nuit

3- Le Siwâk : quand le Prophète () se réveillait, il employait le Siwâk pour se laver les dents

4- Les ablutions pour la prière de nuit

5- La prière nocturne : Allah, le Très Haut, dit (sens du verset) :

«Peut-on comparer ce pécheur à celui qui passe ses nuits en prière, prosterné ou debout, craignant la vie future et plaçant son espoir dans la miséricorde de son Seigneur?» (Coran 39/9)

6- Prendre le repas du suhûr : le Prophète () a dit :

«Prenez le repas de suhûr car ce repas est bénit»

7- L'imploration du pardon d'Allah à la fin de la nuit : Allah, le Très Haut, dit (sens du verset) : «et aux dernières heures de la nuit ils imploraient le pardon [d'Allah] » (Coran 51/18)

8- La multiplication des invocations aux dernières heures de la nuit : c'est l'heure où Allah Le Miséricordieux descend au premier ciel le plus bas et c’est l'un des moments bénis où les invocations sont exaucées. Le Prophète () a dit :

«Il y a au cours de la nuit un moment particulier durant lequel, si un musulman demande à Allah de lui accorder un des bienfaits de ce bas monde ou de l'au-delà, Allah le lui accorde, et cela a lieu chaque nuit»

9- Les ablutions : il est préférable selon la Sunna que le musulman fasse ses ablutions chez lui, bien qu'il soit permis de les faire à la mosquée. Le Prophète () a dit :

«Quiconque fait ses ablutions puis se rend à la mosquée dans le seul but d’accomplir la prière, verra ses péchés précédents pardonnés»

10- Le Dhikr après la fin des ablutions : le Prophète () a dit :

«Nul ne fait ses ablutions avec Ie plus grand soin puis dit : "Achhadu an la Ilâ Illa Allah Wahdahu lâ Charîka lahu wa Achhadu Anna Muhammadan 'Abduhu wa Rasûluh" ("J'atteste qu'il n'y a de divinité qu’Allah, Seul et sans associé, et j'atteste que Mohammad est Son serviteur et Son Messager), "Allahumma ij’alnî min al-Tawwâbîna wa ij’alnî min al-Mutatahhirîn" (ô Allah place moi parmi ceux qui se repentent et ceux qui se purifient), sans que Ies huit portes du Paradis ne s'ouvrent devant lui et qu'il n'entre par celIe de son choix»

11- Répondre à l'appel à la prière du muezzin : le mérite de cet acte et de l'invocation à sa suite sont énormes. Le Prophète () a dit :

«Celui qui dit ceci lorsqu’il entend le Muezzin : ‘Achhadu An Lâ ilâha illallah Wahdahu Lâ Charîka Lah Wa Anna Mohammadan Abduhu Wa Rasûluh, Radîtu Billahi Rabban Wa Bi Mohammadin Rasûlan Wa Bi al-Islâm Dînan.’ (J’atteste qu’il n’y a nulle divinité autre qu’Allah, Seul sans associé et que Mohammad est Son serviteur et Son Messager. J’agrée Allah comme Seigneur, Mohammad comme Messager et l’Islam comme religion), verra ses péchés pardonnés»

12- L'accomplissement de la prière surérogatoire précédant celle d'al-Fadjr : le Prophète () a dit :

«Les deux Rak’ats surérogatoires accomplies avant la prière de l'aube valent mieux que ce monde et ce qu’il contient. »

La Sunna stipule d'accomplir ces deux Rak’ats courtes et chez soi : «Dès que l'aube apparaissait, le Prophète () ne priait que deux courtes Rak’ats (pour laisser du temps pour la prière obligatoire) »

La Sunna est de s’allonger après les avoir accomplies : le Prophète () se couchait deux fois lors de la nuit : la première fois avant l'aube après avoir accompli la prière de nuit et le Witr. `Aïcha, , a dit : «Il dormait au début de la nuit, se levait à la fin et priait. Il retournait ensuite dans son lit et, lorsque le muezzin faisait l'appel à la prière, il sautait de son lit.». La seconde fois avait lieu entre les deux Rak’ats surérogatoires et la prière du a subh, chez lui.

13- Les Dhikrs et l'invocation lors de la sortie de la maison :

«Bismillah, Tawakkaltu 'alallah, wa la hawla wa la quwwata illa billah (Au Nom d’Allah, je m'en remets à Allah et il n'y a de force ni de puissance qu'en Allah)»

14- L'invocation en se rendant à la mosquée :

«Allahumma dj’al fî Qalbî Nûra, wa fî Sam’î Nûra… (Seigneur ! Mets de la lumière dans mon cœur, de la lumière dans mon ouïe»

15- Les Dhikrs généraux en entrant à la mosquée :

«Bismillahi, was-Salâtu was-Salâmu 'Alâ Rassoulillah. Allahumma ftah Lî Abwâba Rahmatik (Au nom d'Allah, et que la prière et la paix soient sur le Messager d'Allah. Ô Allah, ouvre-moi les portes de Ta Miséricorde )»

16- En entrant dans la mosquée, on prie deux Rak’ats après avoir fait les ablutions. Le Prophète () a dit :

«Quiconque fait les ablutions de cette façon, puis se rend à la mosquée et effectue deux Rak'ats (unités de prières) et s'assoit, il lui sera pardonné ses péchés passes»

17- La recherche systématique d’une place au premier rang : le Prophète () a dit :

«Si les gens savaient ce qu’il y a dans l’appel à la prière et le premier rang, puis ne trouvaient d’autre moyen pour en profiter que le tirage au sort, il y auraient recours !»

Deuxièmement : après l'apparition de l'aube :

Parmi les bonnes œuvres de ce temps béni, citons :

1- L'accomplissement tôt de la prière du sobh. Le Prophète () a dit :

«Si les gens savaient quelle récompense l’on obtient pour le fait d’assister à la prière en commun d’Al ‘Ichâ' et à celle d’Al Fadjr, ils iraient l'accomplir même en se traînant sur le sol»

2- S’occuper avec les évocations et les invocations jusqu'au moment de l'Iqâma. Le Prophète () a dit :

«L’invocation formulée entre l’Adhân et l’Iqâma n’est jamais rejetée»

3- Le fait de rester assis dans la mosquée pour dire les évocations du matin et réciter le Coran jusqu'au lever du soleil. «Après l'accomplissement de la prière du Fadjr, le Prophète () s’asseyait en tailleur en restant à sa place jusqu'au lever manifeste du soleil»

4- L'accomplissement de deux Rak’ats après le lever du soleil. Le Prophète () a dit :

«Quiconque accomplit la prière du Fajr en commun, puis garde sa place et se met à évoquer Allah jusqu’au lever du soleil, puis accomplit deux unités de prière aura la récompense complète équivalente à l’accomplissement d’un Hadjj et d’une ‘Umra»

5- Le sommeil en espérant la récompense divine. Mu’âdh, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit : «Je cherche la récompense divine par mon sommeil (qui me permet de réparer mes forces) comme je la cherche par mes prières elles-mêmes»

6- Le travail ou l'étude. Le Prophète () a dit :

«Jamais quelqu'un ne mangera de meilleure nourriture que ce qu'il a acquis grâce au labeur de ses mains. En effet, le Prophète d'Allah Dâwûd (David) mangeait de ce qu’il avait acquis grâce au labeur de ses mains»

7- L'évocation d'Allah toute la journée. Allah, le Très Haut, dit (sens du verset) : «Qui, debout, assis ou couchés, ne cessent d’invoquer Allah» (Coran 3/191)

8- L'aumône versée ne serait-ce que d’une moitié de datte, en gardant à l’esprit l’invocation de l’ange : «Allah, accorde à celui qui dépense (en aumône) une compensation»

9- L'accomplissement de la prière al-Duha. Le Prophète () a dit :

«La prière des repentants s’accomplit au moment où les chamelons ressentent la chaleur du sol sous leurs pattes»

Troisièmement : al-Dhuhr : parmi les œuvres pies de ce temps :

1- L'accomplissement des quatre rak’ats surérogatoires avant la prière obligatoire

2- L'accomplissement de la prière du dhuhr à son temps et en s’y rendant de bonne heure. Ibn Mas‘ûd, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit : «Le Messager d’Allah () nous a enseigné les traditions de la droiture et parmi celles-ci la prière dans la mosquée où l’on fait l’appel.»

3- L'accomplissement de deux rak’ats surérogatoires après la prière du dhuhr

4- Prendre un peu de repos avec une intention pieuse.

Quatrièmement : al-`Asr :

Parmi les œuvres pies de ce moment, l'on trouve :


1- L'accomplissement de la prière du `asr en commun, tout en veillant à prier quatre rak’ats surérogatoires avant. Le Prophète () a dit :

«Qu’Allah fasse miséricorde à une personne qui accomplit quatre rak’ats avant la prière du 'asr»

2- Le fait d'écouter l’exhortation qui se fait dans la mosquée ; le Prophète () a dit :

«Chaque fois que des gens se réunissent dans l'une des maisons d’Allah pour réciter et étudier le Livre d'Allah, ils verront la sérénité leur tomber du Ciel, la miséricorde divine les envelopper, les anges les entourer et Allah les évoquer auprès de la cour céleste »

Il est également rapporté du Prophète () :

« Celui qui entre dans notre mosquée pour apprendre ou enseigner un bien est comparable au combattant sur le sentier d’Allah»

3- Le fait de rester dans la mosquée pour réciter le Coran et évoquer Allah, exalté soit-Il.

4- Combler les besoins de sa famille

5- Le fait de tenir une séance familiale pour étudier le Coran, la Sunna, certaines prescriptions relatives au mois de Ramadan, ou d'écouter « Idhâ’a al-Qur’ân al-Karîm » (radio du noble Coran)

Cinquièmement : après al-Maghrib :

Parmi les actions accomplies durant ce temps :

1- Invoquer Allah avant le coucher du soleil. Le Prophète () a dit :

«Il y a trois catégories de personnes dont les invocations ne sont pas rejetées : le chef d'Etat juste, le jeûneur avant de rompre son jeûne et l’opprimé : Allah élève son invocation au-delà des nuages, ouvre devant elle les portes du ciel, et dit : 'Je jure par Ma puissance que Je te secourrai, même après un certain temps'»

Rompre le jeûne en invoquant Allah, exalté soit-Il.

2- Le fait de donner au jeûneur de quoi rompre son jeûne. Le Prophète () a dit :

«Celui qui donne au jeûneur de quoi rompre son jeûne aura la même récompense que lui, sans pour autant que cela ne diminue en rien la récompense de ce jeûneur»

3- L'accomplissement de la prière du maghrib en commun dans la mosquée en s’y rendant suffisamment tôt

4- Le fait de rester assis dans la mosquée en récitant les évocations du soir

5- La réunion avec la famille et les enfants pour créer une atmosphère cordiale et prendre un repas léger

6- Se préparer pour accomplir la prière du `ichâ' et al-Tarâwîh

Sixièmement : al-`Ichâ' :

Parmi les œuvres pies de ce moment, l'on trouve :

1- L'accomplissement de la prière du `Ichâ' en commun à la mosquée en s’y rendant suffisamment tôt

2- L'accomplissement de la prière al-Tarâwîh en entier derrière l’imam. Le Prophète () a dit :

«Quiconque veille les nuits de Ramadan en prière avec une foi sincère et en espérant la rétribution d'Allah, se verra pardonner tous ses péchés antérieurs»

De même, le Prophète () a dit :

«Celui qui accomplit la prière nocturne derrière l'imam jusqu'à ce que celui-ci finisse la prière, aura la récompense de toute une nuit passée en prière»

3- Programme libre : le fait de rendre visite à un proche parent, un ami ou un voisin, la pratique d’une activité de prédication, des lectures personnelles, des cours de religion en famille, l'autoformation, participer à une séance de rappel, etc. tout en veillant à ce climat de foi et à saisir les opportunités d’œuvres pies au cours de ce mois béni.

Mon cher frère ! Soyez toujours occupés à l'évocation d'Allah. Le dhikr est une douceur pour la bouche, une nourriture pour le cœur et le compagnon intime de l’âme. C’est également un butin facile et un commerce fructueux.

Finalement, vous dont les ambitions sont grandes et les quêtes sont nobles, saisissez l’occasion avant qu’elle ne passe, empressez-vous d’accomplir des œuvres pies avec les gens vertueux, et exposez-vous au cours de ce mois noble aux souffles de miséricorde du Seigneur des créatures.

Enfin, qu'Allah nous bénisse durant ce mois de Ramadan et fasse que notre jeûne et nos prières nocturnes nous permettent d’obtenir la miséricorde divine et d’être épargné de l'Enfer.
 

Articles en relation

Les plus visités

Le jeŻne

Le jeŻne de Mouharram et en particulier son dixiŤme jour

Louange à Allah, Seigneur des mondes, que la p[aix et la bénédiction soient sur notre Prophète Mohammed (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) ainsi que sur sa famille et ses Compagnons....Plus