Invocations à dire dans la prière mortuaire

  • Date de publication:28/11/2012
  • Catégories:La prière
  • Fréquence:
12321 2492

Nous rappelons que la prière mortuaire est une prière spéciale qui ne comprend ni rukû’ ni sudjûd, qu’elle est faite essentiellement pour l’invocation d’Allah pour le défunt et l’intercession en sa faveur et que toutes les conditions exigées pour une prière normale sont exigées pour elle (formulation de l'intention, la pureté du corps, des vêtements et du lieu de la prière, dissimulation de sa nudité et position debout face à la qibla).

 
La prière mortuaire comprend quatre takbîr-s


- Après le premier takbîr, il est recommandé de demander la protection d’Allah contre Satan le lapidé puis de réciter la Fâtiha. Il est permis d’ajouter une courte sourate ou quelques versets.

 

- Après le deuxième takbîr, il est recommandé de prier sur le Prophète () tel que l'on fait habituellement à la fin de chaque prière avant le taslîm. L’une des formules les plus authentiques consiste à dire : « Ô Seigneur ! Prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed comme Tu as prié sur la famille d'Ibrâhîm, Tu es certes digne de louange et de glorification. Ô Seigneur ! Bénis Mohammed et la famille de Mohammed comme Tu as béni la famille d'Ibrâhîm, Tu es certes digne de louange et de glorification. » (Boukhari et Mouslim).

 

- Après le troisième takbîr, il est recommandé d’invoquer Allah, exalté soit-Il, pour le défunt. Le mieux est de le faire avec l’une des invocations rapportées du Prophète () telle que :


« Seigneur, pardonne-lui et fais-lui miséricorde, préserve-le et fais-lui grâce, aie des égards pour son lieu de résidence, élargis l’endroit où il est enterré, lave-le avec de l'eau, de la neige et de la grêle, et purifie-le de ses péchés comme est purifié le vêtement blanc des tâches, octroie-lui une demeure meilleure que la sienne, une famille meilleure que la sienne, une épouse meilleure que la sienne, fais-le entrer au Paradis et préserve-le du châtiment de la tombe et du châtiment du feu. » (Rapporté par Mouslim, Al-Nasâ’î, Ibn Mâdja et Ahmed).

« Seigneur, un tel fils d’untel est sous Ta grâce et Ta protection. Préserve-le donc du tourment de la tombe et du châtiment du feu, Tu es digne de loyauté et de louange, pardonne-lui et fais-lui miséricorde, Tu es certes le Pardonneur, le Miséricordieux. » (Rapporté par Abou Dawoud, Ibn Mâdja, Ibn Hibbân et Ahmed).


- Après le quatrième takbîr, il est recommandé d’invoquer Allah pour soi-même, pour le défunt et pour l’ensemble des musulmans avant de clôturer la prière par le salâm : "Assalâmu 'alaykum wa rahmatullah".
« Seigneur, pardonne à nos vivants et à nos mort, à nos présents et à nos absents, à nos jeunes et aux âgés, à nos mâles et nos femelles. Seigneur, celui que Tu laisses vivant parmi nous, laisse le vivre sur l’Islam et celui que Tu fais mourir parmi nous, fais qu’il meurt sur la foi. Seigneur, ne nous prive pas de sa récompense et ne nous égare pas après lui. » (Rapporté par Ibn Mâdja, al-Bayhâqî, Abou Dawoud, Tirmidhî, Ibn Hibbân et al-Hâkim).
 

Articles en relation