L’éclipse

  • Date de publication:29/06/2011
  • Catégories:La prière
  • Fréquence:
12383 1701

L’éclipse, solaire ou lunaire, fait partie des signes d’Allah. Elle démontre à la personne qui l'aperçoit la grandeur du Créateur de cet univers et les mystères du cosmos. Allah, le Tout Puissant, s’en sert pour effrayer Ses serviteurs en leur rappelant certains aspects du jour de la Résurrection.

Allah, exalté soit-Il, dit concernant ce Jour:
«Quand le soleil sera obscurci, et que les étoiles deviendront ternes, et les montagnes mises en marche, » (Coran : 81/1, 2 et 3)
«Lorsque la vue sera éblouie, et que la lune s'éclipsera, et que le soleil et la lune seront réunis. L’homme, ce jour-là, dira: «Où fuir?» Non! Point de refuge!» (Coran : 76/7-11).
Le Prophète () et les musulmans des siècles privilégiés donnaient à ce signe divin l’importance qu’il mérite. C’est pourquoi dès que survint une éclipse, ils étaient pris de panique et craignaient tous qu’elle ne fût un signe précurseur d’une épreuve plus grande. Le Messager d’Allah () dépêcha sur coup quelqu’un pour appeler : « Á la prière commune! ». Puis, il dirigea la prière pour les gens, les sermonna, leur expliqua la sagesse à tirer de l’éclipse, déclara la fausseté des croyances antéislamiques (entourant ce phénomène) et leur apprit ce qu’il fallait faire en de pareilles circonstances.
A ce propos le Prophète () a dit :
« Le soleil et la lune sont deux signes parmi les signes d'Allah, ils ne s'éclipsent jamais ni pour la mort ni la naissance de quelqu'un. L’éclipse est en réalité un phénomène par lequel Allah fait peur à Ses serviteurs. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim)
 «  Le soleil et la lune sont des signes d’Allah, et ils ne s'éclipsent ni à la mort, ni à la naissance de quelqu'un. Alors si vous voyez l’un dans des deux dans cet état alors accourrez aux mosquées. »Dans une autre version de ce hadith : «  Accourez vers la prière et l’invocation. » (Rapporté par Muslim)
 
« Quand vous voyez une éclipse, faites le takbîr, invoquez Allah, priez et faites l'aumône. » (Rapporté par Muslim)
Selon Asma (), Le Prophète () a ordonné au cours d’une éclipse solaire à ceux qui avaient la possibilité d’affranchir des esclaves de les affranchir. (Rapporté par Boukhari)
Manière d'accomplir la prière de l'éclipse
Les gens se rassemblent à la mosquée sans appel [adhan] ni annonce [iqama]. L'imam fait deux Raka’at, dont chaque Raka’at inclut deux inclinaisons (Roukou') et deux prosternations  (Soujoud). La récitation du Coran doit être très longue. Il en est de même pour le Roukou’ et le Soujoud. Si l'éclipse prend fin pendant la prière, on termine la prière comme s’il s’agissait d’une prière normale.
Aïcha a dit : « Le soleil s'éclipsa du vivant du Prophète (). Il sortit à la mosquée, aligna les gens derrière lui et dit : "Allah est plus grand". Il fit une longue récitation du Coran, dit: "Allah est plus grand" et s'inclina longuement, mais moins long qu'à la récitation, puis il se releva et dit : "Allah à entendu celui qui l'a loué ; Seigneur à Toi la louange". De nouveau il récita du Coran longuement mais moins que précédemment. Puis il s'inclina longuement mais moins que précédemment. Il se releva de nouveau et dit : "Allah à entendu celui qui l'a loué ; Seigneur à Toi la louange" et il se prosterna. Il accomplit la deuxième rak'a de la même façon. Au total il effectua quatre inclinaisons et quatre prosternations. Le soleil réapparut avant le départ du Prophète (). Il se leva et tient un discours dans lequel Il remercia Allah et dit : "Le soleil et la lune sont deux signes parmi tant d'autres d'Allah. Jamais ils ne s'éclipsent pour la naissance ou la mort de quelqu'un. Quand vous constatez leur éclipse, recourez à la prière."» (Rapporté par Boukhari et Mouslim)
Notre conception de ce phénomène 
De nos jours, nous en sommes si distrait que la plupart d’entre nous ne voit dans l’éclipse qu’un phénomène naturel pour lequel ils portent des lunettes (spéciales), utilisent des caméras ou appareil de photographie et se contentent de l’explication scientifique profane du phénomène et perdent de vue ce qu’il y a derrière tout cela, notamment le rappel de l’au-delà.
Ce comportement dénote une dureté de cœur, un manque d’intérêt pour l’au delà, une faiblesse de la crainte de l’avènement de l’Heure et une ignorance totale des visées de la Charia, notamment ce qui a été rapporté du Prophète () comme sa panique à l’arrivée d’une éclipse solaire ou lunaire. Abou Bakrata (Radhiya Aallahou Anhou) nous rapporte l’état de panique dans lequel se trouva le Prophète () en ces termes : « Le soleil s'est éclipsé alors que nous étions chez Prophète (Salla ALLahou Alaihi wa Sallam). Il se dirigea effrayée vers la mosquée trainant derrière lui son Rida et y entra … » (Rapporté par Boukhari)

Articles en relation