L’attitude des juifs vis-à-vis du changement de la Qiblah

  • Date de publication:30/05/2010
  • Catégories:La prière
  • Fréquence:
5456 1439

Le changement de la Qiblah de la direction de Bayt-ol-Maqdis vers celle de la Mosquée sacrée, fut quasiment la ligne de démarcation entre la guerre orale d’une part, et les échauffourées provoquées par les Juifs et leur intrusion pour ébranler l’Etat islamique naissant d’autre part. Al-Baraa’ ibn ‘Azib, qu’Allah soit Satisfait de lui, rapporta ce qui suit : « Une fois que le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, arriva à Médine, il se rendit chez ses grands-parents, ou chez ses oncles maternels, parmi les 'Anssaar. Pendant seize ou dix-sept mois, il faisait la prière en se tournant vers Bayt-ol-Maqdis, bien qu’il aimât se tourner vers la Mosquée sacrée. La première prière [qu’il accomplit après le changement de la direction de la Qiblah] fut celle d’Al-‘Assr. L’un de ceux qui eurent accompli la prière derrière le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, passa près d’un groupe qui faisait la prière et qui était en inclinaison. Il leur dit : « Par Allah! J’atteste, que je viens de faire la prière derrière le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) en s'orientant vers la Mecque », alors les orants se tournèrent, en conservant la même posture de l’inclinaison, vers la Mosquée sacrée. Les Juifs et les gens du Livre qui s’enchantaient de l’orientation du Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) vers Bayt-ol-Maqdis en faisant la prière, réprouvèrent sa déviation vers la Mosquée sacrée » (Boukhari). Cet épisode fut suivi par la révélation de versets, fourmillant en leçons et en significations à l’attention des Musulmans. Allah, Exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

 
·       « Et d’où que tu sortes, tourne ton visage vers la Mosquée sacrée. Oui voilà bien la vérité venant de ton Seigneur. Et Allah n’est pas inattentif à ce que vous faites. Et d’où que tu sortes, tourne ton visage vers la Mosquée sacrée. Et où que vous soyez, tournez-y vos visages, afin que les gens n’aient pas d’argument contre vous, sauf ceux d’entre eux qui sont de vrais injustes. Ne les craignez donc pas; mais craignez-Moi pour que Je parachève Mon bienfait à votre égard, et que vous soyez bien guidés! Ainsi, Nous avons envoyé parmi vous un messager de chez vous qui vous récite Nos versets, vous purifie, vous enseigne le Livre et la Sagesse et vous enseigne ce que vous ne saviez pas. Souvenez-vous de Moi donc, Je me souviendrai de vous récompenserai. Remerciez-Moi et ne soyez pas ingrats envers Moi! » (Coran 2/149-152).
 
a- Allah, exalté soit-Il, a préalablement décrit l’attitude des Juifs vis-à-vis du changement de la direction de la Qiblah de Bayt-ol-Maqdis vers celle de la Mosquée sacrée. Cette attitude consistait à éveiller les soupçons et les questions. Voici une preuve sur la prophétie de Mohammad, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam : il put décrire une information inconnaissable avant qu’elle ne se produise ; une information qui lui était, certes, révélée. En fait, parmi les arguments qui prouvent la véracité du message du Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, figure la pré-information d’événements qui se produisent ultérieurement.
 
Cette information préalable mit les Musulmans en garde contre les problèmes à venir, pour qu’ils se préparent à y riposter, à y faire face et à les franchir. D’habitude, la surprise exerce un fort impact et sème la panique. En écartant cet élément de surprise en prévenant les Musulmans, ces derniers auront les âmes tranquilles et seront prêts à affronter les adversités. Dans son exégèse, 'Abou Mas’oud affirma : « [Allah, exalté soit-Il] prévint les Musulmans de cette attitude en vue de les mettre en garde et de les préparer à la gêne, d’autant plus que la production subite de la contrariété est plus difficile et plus dure, et que la riposte toute faite aux tumultes de l’adversaire implacable est plus dissuasive ». Allah, exalté soit-Il, qualifia les Juifs de faibles d’esprit, étant donné qu’ils s’opposaient au changement de la direction de la Qiblah et qu’ils tramaient les intrigues contre le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam. 'Abou Mas’oud ajouta : « Les faibles d’esprit signifient ceux qui ont la raison futile et qui la rendent de plus en plus légère par l’imitation et par la négligence de la réflexion et de l’observation. Un faible d’esprit est également synonyme d’imposteur, de menteur, de celui qui fait volontairement l’opposé de ce qu’il connaît. Il est celui qui est très injuste envers lui-même et très ignorant. Les faibles d’esprit sont les Juifs ».   
 
b- Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
 
« Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens, comme le Messager sera témoin à vous. Et Nous n’avions établi la direction (Qibla) vers laquelle tu te tournais que pour savoir qui suit le Messager (Mohammed) et qui s’en retourne sur ses talons. C’était un changement difficile, mais pas pour ceux qu’Allah guide. Et ce n’est pas Allah qui vous fera perdre [la récompense de] votre foi, car Allah, certes est Compatissant et Miséricordieux pour les hommes. » (Coran 2/143).
 
Ce verset souligne que l’orientation vers Bayt-ol-Maqdis n’était qu’une épreuve, et qu’il en était de même pour le changement de la direction de la Qiblah vers la Ka’bah. Dans son exégèse, Al-Baydhaoui affirma : « Nous n'avons fait de Bayt-ol-Maqdis votre Qiblah que pour identifier celui qui suivra le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, de celui qui s'en retourne sur ses talons, et afin de soumettre les gens à l’épreuve, et de savoir qui suivra le Messager d’Allah en faisant la prière face à la nouvelle Qiblah et qui renoncera à sa religion au profit de l’habitude de ses ancêtres. Donc, pour distinguer entre ceux qui suivront le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, et ceux qui ne le feront pas, et pour souligner que ce qui se produit à l’issue d’une raison extrinsèque se volatilise avec la disparition de cette raison. Partant de cet axiome, le sens du verset est le suivant : Nous t'avons ramené à la Qiblah vers laquelle tu te dirigeais pour savoir qui tient fermement à l’Islam et qui revient sur ses talons par manque et faiblesse de foi ».
 
Faire la prière en se dirigeant vers la Ka’bah, puis vers Bayt-ol-Maqdis, puis de nouveau et à jamais vers la Ka’bah ne représente aucune confusion, puisqu’il s’agit des ordres d’Allah, exalté soit-Il, qui donne un commencement et une fin à toute chose. Partant, la direction ne s’inscrit que dans le cadre du culte, et les gens n’ont qu’à se soumettre aux ordres d’Allah, exalté soit-Il, avec toute obédience, car quiconque suit le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, et obéit à ses commandements, relatifs à la Qiblah, sera le gagnant dans cette épreuve. Par contre, quiconque s’oppose à l’une des dispositions islamiques légales, fera un faux pas et périra. L’homme ayant une foi solide se trouve engagé à obéir, tout en chassant la passion. Voilà la raison pour laquelle les nobles compagnons se sont montrés dociles aux ordres d’Allah, exalté soit-Il. Ibn ‘Omar, qu’Allah soit Satisfait de lui, rapporta ce qui suit : « Pendant que les fidèles faisaient la prière de Al-Sobh (matin) à Qobaa', un homme arriva en disant : « La nuit dernière, des versets furent révélés au Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, lui ordonnant de se tourner (pendant la prière) du côté de la Ka'ba tournez-vous donc de ce côté ». Ceux-ci, faisant face au pays du Sham se tournèrent aussitôt vers la direction de la Ka'ba.» 
c- Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
 
« Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens, comme le Messager sera témoin à vous. Et Nous n’avions établi la direction (Qibla) vers laquelle tu te tournais que pour savoir qui suit le Messager (Mohammed) et qui s’en retourne sur ses talons. C’était un changement difficile, mais pas pour ceux qu’Allah guide. Et ce n’est pas Allah qui vous fera perdre [la récompense de] votre foi, car Allah, certes est Compatissant et Miséricordieux pour les hommes.» (Coran 2/143).
 
Le verset souligne le souci et l’amour du bien, éprouvés par les croyants à l’égard de leurs coreligionnaires. Lorsque furent révélés les versets ordonnant le changement de direction de la Qiblah, les croyants s’interrogeaient avec apitoiement sur le sort du culte de leurs coreligionnaires décédés, qui accomplirent la prière en direction de Bayt-ol-Maqdis. Allah, exalté soit-Il, leur assura que leur prière avait été exaucée. Ibn ‘Abbaas, qu’Allah soit Satisfait d’eux, rapporta ce qui suit : « Lorsque le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, reçut l'ordre de s’orienter [dans la prière] vers la Ka’bah, les gens s’exclamèrent : « O messager d’Allah, et qu’en est-il de nos coreligionnaires qui sont décédés et qui faisaient la prière en direction de Bayt-ol-Maqdis ? » (At-Tirmidhi). Là, fut révélé (sens du verset) :
« Et ce n’est pas Allah qui vous fera perdre [la récompense de] votre foi, car Allah, certes est Compatissant et Miséricordieux pour les hommes » (Coran 2/143).
 Allah, exalté soit-Il, leur affirme par ce verset qu’Il est Compatissant et Miséricordieux pour les hommes, en vue de « verser la tranquillité dans les cœurs des Musulmans, d’en écarter l’anxiété et de les envelopper par l’agrément, la confiance et la foi ».
 
d- Allah, Exalté soit-Il, dit (sens des versets) :
 
« Certes nous te voyons tourner le visage en tous sens dans le ciel. Nous te faisons donc orienter vers une direction qui te plaît. Tourne donc ton visage vers la Mosquée sacrée. Où que vous soyez, tournez-y vos visages. Certes, ceux à qui le Livre a été donné savent bien que c’est la vérité venue de leur Seigneur. Et Allah n’est pas inattentif à ce qu’ils font. Certes si tu apportais toutes les preuves à ceux à qui le Livre a été donné, ils ne suivraient pas ta direction (Qibla)! Et tu ne suivras pas la leur; et entre eux, les uns ne suivent pas la direction des autres. Et si tu suivais leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu serais, certes, du nombre des injustes. Ceux à qui Nous avons donné le Livre, le reconnaissent comme ils reconnaissent leurs enfants. Or une partie d’entre eux cache la vérité, alors qu’ils la savent! La vérité vient de ton Seigneur. Ne sois donc pas de ceux qui doutent. A chacun une orientation vers laquelle il se tourne. Rivalisez donc dans les bonnes œuvres. Où que vous soyez, Allah vous ramènera tous vers Lui, car Allah est, certes Omnipotent » (Coran 2/144-148).
 
Le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, était soucieux de s’orienter dans sa prière vers la Ka’bah bâtie par son père 'Ibraahiim (Abraham), ‘, car il fut le plus digne de se réclamer de lui : il fut, lui-même, le fruit de la Da’wah de son père 'Ibraahiim (Abraham) et le porteur, à juste titre, de la bannière de l’unicité, déjà portée par 'Ibraahiim (Abraham), ‘. Il était également soucieux d’être indépendant et d’avoir le pas sur les adeptes des religions précédentes, comme les Juifs et les Chrétiens, qui se livrèrent à l’altération, à la commutation et aux changements. Ainsi, le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, interdisait de les imiter ou de chercher à leur ressembler, et mettait en garde contre le fait de suivre leur direction ou glisser, comme eux, dans l’étang des balivernes et des aberrations. Ce souci exigeait alors une orientation permanente, lors de la prière, vers la Qiblah du père des prophètes, la première Maison édifiée pour les gens.
 
En fait, l’épisode du changement de la direction de la Qiblah eut des dimensions politiques, militaires, purement confessionnelles et historiques. Du point de vue politique, ce changement fit de la Péninsule arabique le centre du monde. Du point de vue historique, il lia le monde entier à l’héritage d’Ibraahiim (Abraham), ‘. Du point de vue militaire, il préluda la conquête de la Mecque et la purification de la Mosquée sacrée, le centre de l’unicité qui était devenu le centre de l’idolâtrie. Du point de vue confessionnelle, il attacha les cœurs à la religion droite, distingua la communauté islamique des autres nations et donna au culte de l’Islam une particularité vis-à-vis des autres religions.
 
e- Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :
 
« Et d’où que tu sortes, tourne ton visage vers la Mosquée sacrée. Oui voilà bien la vérité venant de ton Seigneur. Et Allah n’est pas inattentif à ce que vous faites. Et d’où que tu sortes, tourne ton visage vers la Mosquée sacrée. Et où que vous soyez, tournez-y vos visages, afin que les gens n’aient pas d’argument contre vous, sauf ceux d’entre eux qui sont de vrais injustes. Ne les craignez donc pas; mais craignez-Moi pour que Je parachève Mon bienfait à votre égard, et que vous soyez bien guidés! Ainsi, Nous avons envoyé parmi vous un messager de chez vous qui vous récite Nos versets, vous purifie, vous enseigne le Livre et la Sagesse et vous enseigne ce que vous ne saviez pas. Souvenez-vous de Moi donc, Je me souviendrai de vous récompenserai. Remerciez-Moi et ne soyez pas ingrats envers Moi! » (Coran 2/ 149-152).
 
Ces versets rappelaient aux croyant la Grace d’Allah, exalté soit-Il, Qui les a favorisés par le changement de la direction de leur Qiblah, par la distinction de leur entité et avant tout cela par le Message du Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam qui fut d’eux la meilleures de toute les communautés.  

Articles en relation