Choses requises pour la validité du jeûne

  • Date de publication:20/09/2007
  • Catégories:Le jeûne
  • Fréquence:
18328 1892

 

 

 

Les choses qui invalident le jeûne

Il faut éviter de faire toute chose susceptible d’invalider le jeûne. Les choses qui invalident le jeûne et qui requièrent le Qada’, c’est-à-dire que l’on refasse les jours invalidés, sont les suivantes :

a.      Manger, boire ou fumer délibérément, ce qui inclut la prise de substances non-nourrissantes aussi bien par la bouche, par le nez que par l’anus.

b.     Vomir délibérément.

c.      Le début de la période des règles ou de la période des couches, même si elles ont lieu au dernier moment, juste avant le coucher du soleil.

d.     L’éjaculation conséquente à une excitation sexuelle due à un baiser ou à une étreinte, etc.

e.      Manger, boire, fumer ou avoir des relations sexuelles après l’aube, en croyant que l’heure de l’aube n’est pas encore arrivée. Pareillement, s’engager dans ces actes avant le coucher du soleil, en croyant que l’heure du coucher du soleil est déjà arrivée.

Les rapports sexuels pendant le jeûne sont interdits et constituent un péché capital. Ceux qui s’y adonnent pendant le jeûne doivent refaire le jeûne des jours qui auront été invalidés et expier leur faute en jeûnant soixante jours supplémentaires après le Ramadhan ou en nourrissant soixante indigents pour chaque jour qu’ils auront invalidé. Selon l’imam Malek, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, manger et/ou boire délibérément durant le jeûne entraînent le même rattrapage et le même rachat.

Les choses qui n’invalident pas le jeûne

Pendant le jeûne, les choses suivantes sont permises :

a.      Prendre un bain ou une douche. Si de l’eau est avalée involontairement, elle n’invalide pas le jeûne. Pour la plupart des juristes, il est également permis de pratiquer la natation durant le jeûne, mais il faut éviter en revanche la plongée, car il y a là des risques que de l’eau pénètre dans l’estomac par la bouche ou par le nez.

b.     Utiliser du parfum, porter des lentilles de contact ou utiliser des gouttes pour les yeux.

c.      Prendre des injections ou faire des tests sanguins.

d.     Utiliser le Miswak ou la brosse à dents (même avec du dentifrice) et se rincer la bouche ou les narines avec de l’eau, pourvu que cela soit fait modérément, pour éviter d’avaler de l’eau.

e.      Manger, boire ou fumer involontairement, c’est-à-dire que la personne oublie qu’elle est en train de jeûner. Mais elle doit s’arrêter sitôt qu’elle se rappelle, puis reprendre normalement son jeûne.

f.      Si une personne dort pendant la journée et qu’elle a une pollution nocturne, son jeûne n’est pas rompu. De plus, si une personne a un rapport sexuel pendant la nuit et qu’elle n’a pas pu prendre son bain rituel avant l’aube, elle peut quand même jeûner et prendre son bain plus tard. Les femmes dont les règles s’arrêtent durant la nuit peuvent jeûner le lendemain même si elles n’ont pas encore pris le bain rituel. Dans tous ces cas, le bain est nécessaire, mais le jeûne reste valide même si le bain n’a pas encore été pris.

g.     S’embrasser entre mari et femme est autorisé pendant le jeûne, mais il vaut mieux éviter afin de ne pas se laisser entraîner plus loin et commettre ce qui est interdit pendant le jeûne.

Choses requises pour la validité du jeûne 

Le jeûne doit essentiellement satisfaire deux conditions pour être valide :

L’intention de jeûner. Il faut avoir l’intention sincère de jeûner pour Allah, chaque jour, avant l’aube. L’intention n’a pas besoin d’être formulée expressément par des mots, mais elle doit être acquise sincèrement dans le cœur et dans l’esprit. Certains juristes sont d’avis que l’intention peut être faite une seule fois pour tout le mois, et n’a pas besoin d’être refaite chaque jour. Il est néanmoins préférable de réaffirmer son intention chaque jour afin de profiter pleinement du jeûne.

S’abstenir de l’aube jusqu’au coucher du soleil de tout ce qui invalide le jeûne. Ce point a été détaillé précédemment.

 

 

Articles en relation